Il existe deux formes possibles de rentes viagères : Rente viagère immédiate et Rente viagère differée.

La rente viagère immédiate :
Vous êtes déjà en possession d’un capital, vous souhaitez alors bénéficier d’une rente immédiatement.
(Attention au timbre fédéral de 2,5% prélevé sur le capital si vous habitez la Suisse ou le Liechtenstein).

Nous parlons de rente viagère immédiate sur un ou deux têtes, avec restitution et sans restitution :

Pour les personnes célibataires, la rente viagère immédiate sur une tête s’impose.
Pour un couple marié, c’est la rente viagère immédiate sur deux têtes qui sera la plus adaptée, car une fois le premier conjoint décédé, le conjoint survivant continuera de toucher la rente.

La restitution est une option. Ainsi, si l’option « avec restitution » a été choisie, les héritiers pourront toucher la rente de leurs parents décédés, pour autant que le capital ne soit pas épuisé.
En revanche, si cette option n’a pas été choisie, les héritiers ne toucheront rien, la compagnie d’assurance versant alors une rente légèrement supérieure.

La rente viagère differée :

Vous avez encore du temps avant l’âge de la retraite : Vous allez donc vous constituer votre capital à travers divers produits (3e pilier libre ou lié), avec des primes uniques ou périodiques.

Avec des primes périodiques, vous versez mensuellement/trimestriellement/semestriellement/annuellement votre prime sur le produit choisi, et une fois l’âge de la retraite atteint, vous récupérez le capital augmenté des intérêts pour le transformer en rentes.
Avec la prime unique, vous n’êtes pas encore à l’âge de la retraite, mais vous avez un capital à investir : Vous le placez sur un produit à prime unique, qui va vous rapporter des intérêts. A l’âge de la retraite, vous récupérez votre capital augmenté des intérêts pour le transformer en rentes.